Portefeuille au 31/12/2010

Publié le par Y. Auffret

Entreprise Prix de revient en € Valeur en € Rentabilité annuelle en % Poids en % Rentabilité pondérée en % +/- Value latente
Bénéteau 9.90 15.83 47.6 27.5 13.1 59.8
bioMérieux 70.47 73.82 4.7 21.3 1.0 4.7
Sanofi 49.24 47.85 - 2.8 6.9 - 0.2 - 2.8
Thermador groupe 84.87 113.08 17.8 8.2 1.4 33.2
Vicat 49.60 62.50 6.3 36.1 2.3 26.0
Total performance portefeuille au 31/12/2010 en %         17.6  
Performance CAC 40 au 31/12/2010 en %         - 3.3  

 

Troisième exercice pour ce portefeuille, qui continue à se structurer autour des entreprises avec lesquelles je me sens le plus à l'aise. Elles apparaissent en caractères gras dans ce tableau. Notons à ce sujet que Thermador groupe a rejoint les deux rochers de Gibraltar que sont Bénéteau et Vicat et fête ainsi son entrée au club des valeurs en portefeuille depuis plus d'un an.

 

Les entrants.

Il s'agit de bioMérieux, valeur que je suis depuis 2006 mais dont je n'ai vraiment bien compris le business model et tout le potentiel associé que l'année dernière. L'achat a été réalisé sur faiblesse des cours en octobre 2010, après un plus-haut historique à 92 €. La position prise est importante, puisqu'elle représente déjà un cinquième du portefeuille. Je vous renvoie à l'analyse du titre pour plus de détails sur les aspects économiques de l'affaire.

 

Quant à Sanofi, il s'agit d'une vieille connaissance. Présente dans le portefeuille dès 2008, la valeur avait été arbitrée en 2009 au profit de Thermador groupe, dont les perspectives m'apparaissaient alors plus intéressantes. Au vu des performances de ces deux actions, je confirme ce jugement d'alors.

Sanofi reste toutefois une valeur très sous-évaluée, car la croissance future est sous-estimée. Je pense que le titre est, au sein du CAC 40, la meilleure combinaison valorisation - croissance - risque. L'arrivée de Chris Viehbacher coïncide avec des transformations au sein du groupe qui améliorent son profil de croissance à moyen terme. Une analyse plus approfondie fera l'objet d'un prochain article. En attendant, vous pouvez lire ceci.

 

Les sortants.

Aurea sera resté à peine moins d'un an. La sortie est motivée par le fait que la société se développe surtout par croissance externe, au besoin en se finançant par appel au marché ou par l'émission d'obligations convertibles (avec la possibilité d'une dilution pour l'actionnaire non négligeable). Je ne suis pas enthousiaste sur ce modèle, ce qui n'enlève rien aux autres caractéristiques associées à la valeur, à savoir un marché porteur, des positions de niche dominantes dans plusieurs activités et un management qui sait faire de la croissance externe, mais pas de la communication en revanche. La plus-value réalisée est de 80%.

 

Maisons France Confort aura finalement fait les frais des prises de position dans le secteur de la santé, avec bioMérieux et Sanofi, dans un souci de rééquilibrage du portefeuille, par trop exposé au secteur de la construction. Je continue cependant à suivre la société, qui par ailleurs remplit tous mes critères, à la différence d'Aurea. La plus-value réalisée est de 1%.

 

Au final, le portefeuille reste concentré autour de 5 titres, dont 3 qui n'ont pas bougé par rapport au millésime précédent.

La performance est satisfaisante, eu égard au comportement de l'indice cette année.

On remarquera la contribution majeure de Bénéteau au résultat global, et également le fait que chacune des valeurs prise individuellement a fait mieux que le CAC 40.

Le poids de Vicat continue à diminuer, bien que cela ne résulte aucunement de la vente d'une partie de mes titres. La raison en est plutôt la suivante : les dividendes perçus et l'ajout de nouvelles liquidités sont investis dans de nouvelles positions qui viennent diversifier la composition du portefeuille et minorer la part des valeurs les plus importantes.

 

Cette stratégie sere poursuivie, au gré des opportunités qui se présenteront, ce qui ne signifie pas que je ne renforcerai pas des participations existantes si d'aventure leur cours baissait plus que de raison.

 

A bientôt.

Publié dans Portefeuille

Commenter cet article